Ulysse Delsaux et les chevaux de Troyes

Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Champion de la division Élite 2 l’an passé, Ulysse Delsaux roule cette année en Élite 1 avec la Chevolet Camaro n°36 du team RDV Compétition. Après un week-end difficile à Valence où il termine 16ème de la course 1 et contraint à l’abandon dans la course 2, il nous parle de son parcours et de ses objectifs pour cette saison…

Quels ont été vos débuts en sport mécanique ?

Ma passion pour les sports mécaniques est née à l’âge de 5 ans sur les genoux du propriétaire d’une piste de karting près de Chaumont. J’ai ainsi pris goût à la vitesse ainsi qu’aux sensations qui l’accompagne. Je rêvais donc d’être pilote de course. A l’âge de 7 ans j’ai fais mes débuts en karting sur le circuit de Witry-lès-Reims (j’habitais à Gueux près du mythique circuit de Reims-Gueu, circuit qui a accueilli la F1 ainsi que les 12 heures de Reims).

De retour dans ma ville natale de Troyes, j’ai 9 ans, la compétition débute pour moi. Je participe à de nombreux championnats et coupes. En 2011 en X30, je remporte le Championnat Alsace et participe au championnat d’Europe. En 2012, je passe en KF3 pour disputer le GPO Karting ( Grand Prix Open ), le championnat d’Europe et la coupe du monde.

Comment s’est effectué la transition du karting vers la NASCAR Whelen Euro Series ?

En 2012, je me suis engagé après des tests à la Ferté Gaucher. Je me suis senti à l’aise au volant de la voiture et les courses de karting commençaient à devenir plus cher.

Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Vous avez remporté l’an passé le titre en Élite 2, cela a-t-il changé quelque chose pour vous ?

Ce fut beaucoup de joie mais cela m’a demandé beaucoup de travail et de détermination pour y parvenir. Il ne faut jamais faire preuve d’arrogance pendant une saison. Il faut toujours travailler et ne jamais se relâcher.

Quel est votre meilleur souvenir en NWES ?

J’ai plusieurs souvenirs qui m’ont marqué : mon premier podium à Tours en 2015, ma première victoire à Valence en 2017, le doublé à Tours en 2018 et ma victoire à Hockenheim sur un circuit que j’adore. Mon souvenir le plus fort, c’est à Zolder où je remporte le titre en franchissant la ligne d’arrivée.

Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Quel bilan faites-vous de votre week-end à Valence ?

Cela n’a pas été facile avec des problèmes de setup notamment. Je me concentre sur le prochain week-end en Italie afin de travailler sur les réglages.

Qu’espérez-vous pour Franciacorta et la suite du championnat ?

Pour cette saison j’ai comme objectif un top 10 avec l’espoir d’y figurer le mieux possible. La saison prochaine j’espère jouer les premières places.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose pour conclure l’entretien ?

Je remercie les gens qui me soutiennent ainsi que mon sponsor GCS qui m’accompagne depuis 2018 et j’espère un jour réaliser mes plus grands rêves.

Interview de Ulysse Delsaux le 26 Avril 2019 réalisée par Guillaume Hesnault