Florian Venturi Ma victoire est un grand soulagement

Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Après la première course à Franciacorta où un souci mécanique l’a contraint à l’abandon alors qu’il était en tête de la course, le jeune pilote français a dominé la course 2 et a remporté sa première victoire de la saison en Nascar Whelen Euro Series. Il a accepté de nous parler de son incroyable week-end…

Vous avez vécu un véritable ascenseur émotionnel tout au long du week-end, pouvez-vous nous décrire le déroulement de votre week-end ?

Le vendredi, nous n’avons pas pu rouler durant les deux heures d’essais libres non-officiels car la voiture présentait quelques problèmes. On a réussi à les résoudre pour les essais libres officiels mais nous avons dû rattraper le temps perdu et régler la voiture pour les qualifications et la course.
En ce qui concerne le samedi, c’était une bonne journée malgré tout pour l’équipe avec une 3ème place pour Jacques et une première pôle position pour moi en NWES.

Lors de la course 1, je prends un très bon départ et au bout de 3 tours la voiture était vraiment bien. A la fin du 3ème secteur je ressens soudainement une petite explosion avec un problème moteur ce qui me contraint à l’abandon.

On imagine que la déception devait être immense à ce moment-là. Comment mentalement avez vous abordé la course 2 ?

J’étais anéanti. Après les mauvais résultats de Valencia, cela me tenait à cœur de monter sur le podium avec une victoire. C’était un vrai objectif pour l’équipe à Franciacorta.

Après la course 1, on a discuté tous ensemble et on s’est tous regardé. On a compris qu’on devait rester solide et se motiver pour remporter la course 2 et nous l’avons fait.
C’est avec beaucoup de rage et de confiance que nous avons abordé cette course.

Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Cette année vous faites équipe avec l’ancien champion du monde de Formule 1, Jacques Villeneuve. Quelle a été votre réaction quand votre équipe vous l’a annoncé ? Est-il différent de travailler avec Jacques par rapport à un autre coéquipier ?

Tout d’abord c’était une très grande fierté. C’est une énorme opportunité de progresser avec un tel talent auquel je suis associé. C’est une magnifique personne, très simple et très accueillante. Il ne se sens en aucun cas au-dessus des autres et il veut constamment progresser lui aussi. C’est donc une collaboration comme avec n’importe quel pilote sauf que mon coéquipier n’est pas “n’importe qui” et il faut donc être encore plus professionnel.

Comment conciliez vous votre vie d’étudiant et celle de pilote ?

Personnellement, je concilie les deux depuis plus de 10 ans. C’est une question d’adaptation, c’est une vie très chargée et rythmée mais c’est possible. Actuellement en terminale, je compte bien continuer mes études en école supérieure, l’année prochaine, après le BAC.

Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Souhaitez-vous ajouter quelque chose pour conclure l’entretien ?

Mon parcours n’est pas le plus simple mais la Nascar est une vraie opportunité pour faire carrière pour un pilote qui souhaite devenir professionnel.
Je souhaite remercier Jérôme Galpin pour son aide et mon équipe pour tous leurs efforts à chaque course.

Interview de Florian Venturi le 20 Mai 2019 réalisée par Guillaume Hesnault