Alon Day domine de nouveau à Franciacorta

Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Quatrième victoire pour l’Israélien à Franciacorta, la 18ème de sa carrière en NASCAR Whelen Euro Serie

Une fois encore, Alon Day s’est avéré être l’homme à battre sur l’Autodromo di Franciacorta. L’Israélien a mené les 29 tours du round 3 en ÉLITE 1 et a décroché sa quatrième victoire sur le circuit italien après avoir parfaitement géré les deux restarts. Le pilote CAAL Racing a été soumis à une forte pression de la part de Marc Goossens, second avec sa Ford Mustang du Braxx Racing, et de Jacques Villeneuve.

Élite 1

“C’est une sensation merveilleuse de gagner à nouveau” a déclaré Day, qui a également pris la tête du classement général. “C’était difficile pour moi et l’équipe à Valence. Ce n’était pas facile car Marc était là tout le temps. Je le voyais tout le temps avec Jacques dans mes rétroviseurs. C’était un honneur de monter sur le podium avec un champion du monde de Formule 1. Nous voulons capitaliser sur cette victoire aujourd’hui et le refaire demain.”

Jacques Villeneuve termine troisième et décroche son premier podium en NWES. Le Canadien a montré un rythme soutenu pendant les 29 tours de la course et partira quatrième de la course ÉLITE 1 de dimanche.

“C’était une course physique sur cette courte piste et c’était amusant”, a déclaré le pilote de Go Fas Racing”. Le tour le plus rapide est important pour la grille pour la deuxième course. Malheureusement, nous étions plus rapides en fin de course lorsque les pneus n’étaient plus en état. J’essayais de me rapprocher de Marc au cas où il ferait une erreur.”

Dès le premier tour de la course, Mauro Trione a fini sur le toit dans le deuxième virage après un contact avec Alex Caffi provoquant un safety car. Tous les pilotes impliqués dans l’accident sont indemnes.

“J’ai pris un bon départ et gagné quelques positions”, a déclaré Trione”. Alex Caffi a été touché violemment à l’arrière et est parti en tête à queue. “Je n’ai pas pu l’éviter, puis j’ai été repoussé par derrière. J’ai roulé très doucement, donc la voiture n’a pas été endommagée.”

Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Après que le drapeau jaune ai était déployé, le leader du championnat Ander Vilarino est parti en tête à queue après un contact avec un autre concurrent. L’Espagnol a repris la douzième place mais a dû abandonner au 24ème tour en raison des dommages subis.

“J’ai été frappé par un concurrent à l’arrière gauche et j’ai subi des dégâts”, a expliqué Vilarino qui a perdu la tête du championnat. “J’ai retrouvé ma position de départ lors du safety car. J’ai pu gagner quelques places, mais malheureusement, la voiture n’a pas pu continuer et j’ai dû abandonner avant la fin de la course.”

Loris Hezemans a terminé quatrième après une intense bataille avec Nicolo Rocca. Hezemans, cinquième, a dépassé le pilote italien du PK Carsport Racing dans le dernier virage du 23ème tour pour prendre la quatrième place. Rocca a perdu une autre position au tour 1 contre Luigi Ferrara, qui complète le top 5. Hezemans a également remporté le trophée junior devant Gianmarco Ercoli dans sa Ford Mustang de Racers Motorsport, qui a terminé septième.

Après deux secondes places à Valence, Stienes Longin a subi un revers lors de la première course du NASCAR GP Italy. Le pilote belge de PK Carsport a pris la 8ème place lors du départ et n’a pas pu progresser durant les 29 tours de la course. Francesco Sini et Alex Sedgwick complétent le top 10.

Henri Tuomaala a remporté le Challenger trophy en terminant 12ème.Le pilote finlandais de Memphis Racing a battu Ellen Lohr qui a décroché son premier podium du Trophée Challenger pour Dexwet-df1 Racing en 2019. Lucas Lasserre termine à la 17ème place et Fréderic Gabillon termine quand à lui à la 18ème place.

D’après le communiqué de presse du 11 Mai 2019